En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités...

Les 6ème et 5ème du collège Saint Louis de Réquista au ski

Par RENAUD LAPAIRE, publié le samedi 31 mars 2018 23:01 - Mis à jour le dimanche 1 avril 2018 02:11
Ski2018-Résumé.jpg
Les élèves de 6ème et 5ème ont fait le traditionnel voyage bisannuel du collège Saint Louis au ski dans la station des Angles (Pyrénées-Orientales).

Partis lundi 26 mars en milieu de matinée, les élèves et leurs professeurs accompagnateurs ont déjeuné sur une aire d’autoroute avant d’emprunter des routes plus sinueuses, découvrant au passage grâce à leur chauffeur Arnaud le four solaire d’Odeillo, pour arriver en milieu d’après-midi dans leur logement, le Chalet Ma Néou, au cœur de la vallée du Capcir (à 1600m d’altitude).

Après avoir déposé leurs affaires dans les chambres (de 3 à 5 élèves par chambre), rendez-vous au salon d’accueil pour une rapide présentation du matériel et des règles de vie dans les locaux par "Angie", responsable du chalet et monitrice à l’ESF (Ecole du Ski Français). Le point est fait sur les niveaux de ski des uns et des autres afin de répartir les élèves dans des groupes pour les cours du mardi matin. Puis c’est le défilé dans le local technique où chacun se voit équipé de chaussures, de skis, d’un casque et de bâtons (selon le niveau).

Les élèves prennent ensuite connaissance de leur salle de cours et de réunion ; le point est fait sur l’emploi du temps, les règles d’utilisation des téléphones et autres détails. Il est enfin temps d’aller prendre une douche, de ranger ses affaires dans les placards et de faire les lits. Le repas est servi à 19h dans la grande salle de restauration où un autre collège et une école partagent avec nous les installations ; la nuit approche, l’excitation se fait sentir… demain, on skie !

Au petit matin, le réveil est fixé à 7h. Les élèves sont tellement prompts à se préparer que les profs repousseront ensuite l’heure du réveil à 7h20 pour les jours suivants ! Le petit déjeuner avalé, tous dans le car direction « les œufs » (départ des télécabines pour le plateau à 2100m d'altitude). Les groupes découvrent leurs moniteurs, et à 9h ils partent tous sous leurs ordres. Pour certains c’est la découverte de la glisse sous un ciel couvert en venté, avec comme premières missions le savoir s’arrêter en chasse neige, savoir se relever, puis rapidement savoir tourner. Tous doivent savoir utiliser le tire fesses pour pouvoir remonter les pistes. Pour d’autres, c’est la reprise de contact avec le ski qu’ils pratiquent déjà avec plus ou moins d’aisance et de savoir-faire. Les pistes en altitude (le sommet est à 2325m) sont balayées par un vent glacé mêlé à quelques chutes de neige.

A la mi-journée, tous retournent au chalet se changer, prendre un bon repas et se détendre un peu ; place aux premiers échanges sur leur matinée de ski. Certains rigolent, trouvent leurs premières descentes « trop bien », mais d’autres sont perplexes, faisant remarquer que les chaussures sont douloureuses et lourdes, que le chasse neige n’est pas évident, et que le pire est de se relever tout seul une fois le fesses à terre ! Mais à 14h les voilà de nouveau en piste pour deux nouvelles heures de glisse, cette fois-ci sous un soleil éclatant.

Une fois rentrés au chalet, la piscine les attend ; équipé d’un bassin couvert et chauffé, c’est sous les yeux d’une responsable de baignade qu’élèves et profs se détendent et se remettent de leur première journée d’efforts. Puis tous passent à la douche, se restaurent et découvrent leur carnet de voyage dans lequel des activités notamment de français, d’anglais et de maths, se mêlent au journal de bord. Chacun rédige donc ses souvenirs des deux premiers jours de voyage avant de compléter certaines activités au choix.

Mercredi la météo est au beau fixe ; bis repetita, 2h de cours de ski le matin et de même l’après-midi. Conformément aux vœux du Ministre de l’Education Nationale, une minute de silence est respectée en salle de cours vers 11h30 en hommage au gendarme Arnaud Beltrame, après quelques explications données par les enseignants. En fin d’après-midi, une nouvelle séance de piscine est offerte aux élèves avant le dîner et une projection du film Rasta Rocket en salle de cours.

Jeudi déjà : dernière journée de ski. La météo matinale est couverte, le vent souffle au sommet, et les pistes gelées sont recouvertes d’une légère couche de neige poudreuse tombée en averse au petit matin. Le ciel se dégage rapidement pour laisser place à une belle journée au cours de laquelle les moniteurs évaluent leurs élèves. Le soir, après avoir restitué le matériel et goûté, les moniteurs se réunissent au chalet et remettent à chacun son livret ESF et sa médaille correspondant à son niveau validé lors du séjour. Douches, repas, suivi d’une soirée dansante où les élèves de l’école et des deux collèges présents réunis peuvent se défouler en dansant sur leurs morceaux préférés que le DJ s’efforce de passer.

Vendredi matin le réveil est repoussé à 7h45 ; petit déjeuner à 8h, rangement des valises, nettoyage des chambres, nos élèves chargent le car et partent pour une ballade dans le village des Angles avant de jouer au ballon ou au frisbee dehors, puis au billard et au babyfoot à l’intérieur. Le dernier repas avalé, le voyage retour se passe calmement ; certains regardent le film diffusé, alors que d’autres s’endorment. Les déposes à Albi et Valence d’Albigeois annoncent l’arrivée à Réquista un peu en avance sur l’horaire prévu. La semaine se termine avec par bonheur un long weekend de Pâques qui permettra à toutes et tous de se reposer un peu avant la reprise des cours mardi 3 avril.

Nous renouvelons à nos élèves nos compliments pour leur attitude sportive ; face à l’effort, aux difficultés rencontrées, à la fatigue, aux douleurs et petits bobos physiques ou du moral, ils ont su être soudés, respecter les difficultés des certains, les encourager, les soutenir, et ne jamais laisser tomber. Pourtant la tentation d’abandonner devant la difficulté était parfois grande. Mais avec le soutien des profs, les conseils des moniteurs, et l’entraide des copains et copines, tous ont surmonté leurs peurs et leurs doutes, et ont progressé. Gageons qu’ils garderont un magnifique souvenir de ce séjour riche en expériences humaines. L’ambiance dans les chambres, à table, et au pied des pistes était excellente ; les élèves ont été respectueux des personnels et autres enfants du chalet, et les locaux ont été laissés dans un état de propreté qui fait honneur à notre collège.

Nous remercions évidemment les moniteurs de l’ESF pour leur professionnalisme et leur patience, les personnels du Chalet Ma Néou pour leur expérience, leur gentillesse et leur bonne humeur, et bien sûr Arnaud Gondran pour sa conduite, ses commentaires lors des sorties et son sens du service.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1